Элитная недвижимость на Французской Ривьере — Лазурный берег | Trade Immo International — Beaulieu sur Mer

Une piscine 100% sécurisée pour zéro stress

Après une journée où les enfants se sont donnés à cœur joie dans l’eau, c’est votre tour de profiter de votre piscine et quoi de plus agréable que de siroter un petit verre de menthe à l’eau les pieds dans l’eau. Votre journée n’a pas viré au drame parce que vous avez bien sécurisé votre piscine.

Qu’on le dise tout de suite un système de sécurité ne remplace en aucun cas la surveillance, c’est juste un complément. Mais depuis le 1er janvier 2004 les piscines, enterrées ou partiellement enterrées, à usage collectif ou individuel doivent être équipés d’un système de sécurité pour prévenir le risque de noyade. Le non respect de ces dispositions peut exposer à une amende pouvant aller jusqu’à 45 000 euros.

Pour respecter cette loi, il faut installer au moins un des quatre équipements suivants :

Un système d’alarme

Deux systèmes existent : l’alarme anti-immersion se déclenche si un enfant tombe accidentellement ou va dans l’eau sans surveillance. Il y a également l’alarme périmétrique, qui, elle, s’active grâce à ses bornes infrarouges lorsque l’enfant s’approche de la piscine. Selon la norme NF P90-307, l’alarme doit avoir une puissance sonore suffisante pour être entendue, se recharger automatiquement après la baignade et posséder un système d’avertissement en cas de défaillance, tout en fonctionnant 24/24h sans que l’enfant ne soit pas en mesure de la désactiver. Avec une fourchette de prix allant de 200 à 700 euros, c’est le système de sécurité le moins couteux.

Une barrières de protection

L’idée est d’empêcher qu’un enfant ne la franchisse. Elle doit être placée à 1 mètre au moins de la piscine, mesurer au minimum 110 cm et résister à un choc de 50 kilos. Pour éviter toute blessure en cas de tentative d’enjambement par un enfant, elle ne doit pas avoir de bords coupants. Il faudra investir entre 700 et 3000 euros selon le type de barrières.

Une couverture de sécurité

Elle permet d’empêcher l’immersion involontaire d’enfants, les bâches, destinées à protéger l’eau, ne sont pas considérées comme sécurisantes. Pour qu’un enfant ne puisse pas pouvoir passer sous la bâche, ni s’enfoncer en marchant dessus, il faut qu’elle résiste à un poids de 100kg. Il faudra en moyenne investir 1500 euros pour ce type d’équipement.

Un abri de piscine ou véranda

Cela engendre une inaccessibilité sur tout le périmètre, c’est sûrement le système le plus radical. Il est également soumis à loi puisque l’abri doit résister à un vent 100km/h et à un poids de neige de 45kg/m2, disposer d’un double système de verrouillage des parties amovibles ou soient fermés par un système placé à 1,60m de hauteur minimum. Le prix de son installation s’élèvera entre 4000 et 50 000 euros.

Il est important de vérifier que le produit est bien conforme aux normes :

NF P90-306 pour les barrières de protection, NF P90-307 pour les systèmes d’alarmes, NF P90-308 pour les couvertures de sécurité, NF P90-309 pour les abris.

Вернуться в блог

Что вы ищете?